Le bingo revient à la mode en Europe

On dirait que les jeux de casino tels que le bingo recommencent à attirer les foules en Europe. Ce jeu de loterie similaire au keno semble être parvenu à reconquérir le cœur de la population depuis que les marchés des jeux d’argent sur Internet ont été régulés.

Le bingo en ligne de la FDJ en tête

S’il y a bel et bien un jeu que l’on peut aujourd’hui considéré comme un hit, c’est bel et bien le bingo offert par la Française des Jeux, et qui est disponible sous deux versions spécifiques : une variante à 75 ou 90 boules et un jeu de bingo qui prend la forme d’une carte de grattage. Proposé depuis 2009, le bingo de la FDJ a mis du temps avant de connaître un succès retentissant. Il faut dire que ce divertissement était davantage considéré comme un jeu de hasard communautaire pratiqué par les enfants ou les membres du troisième âge dans des boums et paroisses.

Tout porte à croire que le bingo doit son récent et croissant succès à l’évolution des moyens technologiques. La présentation de ce jeu est dorénavant améliorée avec des graphismes et bandes sonores bien plus performants qu’auparavant. De plus, de nouvelles variantes ont été créées telles que le bingo live ou encore le speed bingo, deux divertissements qui se jouent à la fois plus rapidement et dans une ambiance beaucoup plus amicale puisqu’ils peuvent réunir jusqu’à 1 000 participants en une seule et même session.

La renaissance du bingo en France

Depuis 2009, le bingo provoque une véritable euphorie. Dans d’autres états européens au contraire –notamment l’Espagne et l’Italie, il n’est pas du tout populaire, les jeux de casino en ligne engendrant des pertes de plus de 500 millions d’euros. En France, en Angleterre et en Allemagne, les activités des grandes sociétés sont présentes partout dans le paysage urbain et médiatique : sur le web, à la télévision, sur Internet, sur les affiches publicitaires et sur les terrains de football. Bwin est certainement l’un des exemples les plus parlants.

Les opérateurs de bingo en ligne n’attendent à présent qu’une seule et unique chose : espérer recevoir un agrément de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne), qui feront d’eux des casinos en ligne légaux en France. Toutefois, il faudra se montrer patient car les autorités françaises ont décidé de ne pas revoir la loi actuelle avant les prochaines présidentielles de 2012.